Mon cher Stagiaire de Anouk Laclos

Auteur : Anouk Laclos
Éditions :
Calmann-Lévy
Collection : Littérature Française
Date de sortie : 1 juin 2016
Nombre de pages : 302
Prix chez l'éditeur : 15 euros

Synopsis :   Une pétillante quadra devenue veuve avant l’heure se voit confier les rênes de l’empire de champagne Van Styn. Un jeune étudiant américain à l’ambition débordante et au charme fou rêve d’y faire un stage. Anouk laisse sa chance à Andrew, dont la soif d'apprentissage va se révéler troublante … Entre bulles de champagne et déplacement professionnels de rêve commence alors une initiation enivrante aux plaisir à la française, mais jusqu’où Anouk osera-t-elle aller ? 



Critique de Wendy :

J’ai décidé de lire ce livre grâce à une critique dans le Cosmopolitan. J’avais lu le résumé et la critique, et je me suis dis, tiens cela ressemble à 50 nuance de Grey. Le soucis est que j'espérais que ce soit mieux que celui-ci. 


Ce livre se lit facilement, l’écriture est fluide mais cela ne relève pas d’une grande littérature non plus. La chose qui m’a vraiment dérangée dans l’écriture, c’est que toutes les trois lignes, il y a une marque. A croire que le livre a été sponsorisé par les marques. Et je trouve que ce genre d’écriture est mauvaise, je veux dire il y a des romans érotiques qui sont magnifiquement écrits et là, c'est à croire que l’auteur écrit comme elle parle. 

Deuxièmement, les personnages sont adultes et donc censés être matures. Lorsqu'on a une quarantaine d’années on ne devrait pas avoir des problèmes adolescents du genre : Qui a couché avec qui ? Qui a trompé qui ? Je veux dire qu’on ne fait un plot uniquement sur ça. Sinon le livre n'aurait aucune histoire.

De plus, toutes les actions sont prévisibles. Il y a un moment où Anouk est dans un parking, il fait noir, elle est seule, à votre avis que va-t-il se passer ? Et oui elle se fera agresser. Et qui va la sauver ? Et bien c’est le héros, celui avec elle aura une histoire d’amour ! Je pense que les actions  sont prévisibles et les schémas se répètent encore et encore ce qui n’est pas du tout original. L’auteur ne s’est pas cassé la tête pour le faire. 

Troisièmement, il y a une scène qui m’a particulièrement choquée et qui n’a pas de sens. En effet, Anouk va dans une salle de massage et son masseur va la masser, enfin plutôt l’exciter alors que ce n’est pas son rôle. Et au lieu de ça, Anouk qui trouve cela un peu étrange va adorer ça ! Et oui, vous venez d’avoir un nouveau cliché, celui du masseur. Je trouve que cette scène est faite que d’attouchements sexuels et à la limite du viol. Elle m’a coupé net dans ma lecture car je l’ai trouvée inadaptée pour ce genre de bouquin. Je pense que le genre érotique est un genre qui peut être bien, cependant il y a une limite, le respect des personnages, et aussi la limite à ne pas banaliser le viol en simple scène de sexe.

Au moins, même si je n’ai pas été une grande fan de la saga 50 nuances de Grey, elle n’a pas dépassé cette limite. Ma note sera vraiment mauvaise car pour moi je pense qu’il ne mérite même pas de point car je trouve que l’auteur a été un peu loin dans son écriture. Cependant pour son travail je vais lui accorder ce petit point.

Sa note:


Commentaires

Articles les plus consultés ces 7 derniers jours