Miss Peregrine’s home for peculiar children de Ransom Riggs

Auteur : Ransom Riggs
Éditions :
Quirk Books
Collection : Miss Peregrine's Peculiar Childr
Date de sortie : 4 juin 2013
Nombre de pages : 352
Prix chez l'éditeur : 11.99 euros

Synopsis : Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l'avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d'un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d'enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ».Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s'enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l'île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n’a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s'ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela puisse paraître…


Critique de Wendy :
 
Ce livre est un de mes coups de cœur de l’année et un coup cœur d’une sage ! Enfin je n’ai peut être lu que le premier tome, mais avec les messages qu’il transmet je n’ai pas lu quelque chose autant d’instance depuis les Harry Potter. 

L’univers est magnifiquement bien fait. Les enfants ont parfois des pouvoirs qui font peur mais vu que ce sont des enfants, cela rend le livre comique voire burlesque. L’écriture est simple et facile à lire, mais attentions moi je l’ai lu en anglais et le niveau d’anglais relève d’un niveau B1-B2 donc c’est à peu près le niveau lycée. Cependant j’ai parlé avec des amis qui l’ont lu en VF et la traduction est fidèle au bouquin, ce qui est un gros point positif.

Cet univers fantastique sous une deuxième guerre mondiale, me fait encore plus l’aimer car j’adore ces deux genres. De plus, qui est pour moi un gros point positif, enfin une saga pour adolescents qui n’a pas une histoire d’amour en gros plan ou de triangle amoureux. Non chez Miss pérégrine, tous les enfants sont de la famille donc une histoire d’amour serait de l’inceste, oui Jacob et Emma vont être ensemble mais cela ne sera pas l’intrigue de l'histoire et surtout on ne les voit pas toutes les trois lignes en train de s’embrasser ce qui est pour moi un gros point positif. 

De plus, les personnages sont tellement bien pensés. En effet, Riggs a créé un univers grâce aux photos qu’il a trouvé dans les brocantes donc les deux se complètent intelligemment. J’aime tous les personnages principaux car ils ont tous un côté attachant. Par exemple, Jacob est un adolescent incompris, qui ne se sent pas à sa place dans sa famille qui sont plutôt aisé. Tout au long du livre, il va évoluer, grandir, venir un jeune adulte et le lecteur a l’impression de l’accompagner dans cette étape de sa vie. 

Miss Pérégrine, la gouvernante qui est la référente maternelle pour tous ces enfants rejetés par la société. Elle est autoritaire mais elle déborde d’amour pour ses enfants. Je vous avoue tout même que j’ai une préférence pour la Miss Pérégrine du film. Et bien sûr, il y en a d’autre.

Mon bilan pour ce livre est très positif. Cela faisait longtemps que je n’avais pas apprécié un bouquin depuis le début de l’année. J’ai hâte de me plonger dans le deuxième tome. Pour aller plus loin et vous conseillez d’autres livres dans ce genre je vous conseille : la saga Harry Potter qui aborde les mêmes thèmes principaux et le livre : Un sac de Billes de Joseph Joffo pour avoir un point de vu d’enfant pendant la deuxième guerre mondiale.

Sa note:


Commentaires

Articles les plus consultés ces 7 derniers jours