Death of a salesman d'Arhur Miller

Auteur : Arthur Miller
Éditions :  Penguin Classics
Collection : Penguin classics
Date de sortie : 30 mars 2000
Nombre de pages : 112
Prix chez l'éditeur : 19.45 euros

Synopsis : Dans la nuit, cerné par les hauts blocs d'immeubles enserrant sa petite maison, un homme plante des graines à la lumière d'une lampe de poche. C'est un homme comme tant d'autres fasciné par l'argent et la réussite, qui arrive au bout de trente années de travail dans la même entreprise. Il va pourtant perdre son emploi et décevoir immédiatement sa femme et ses deux fils. Lorsque la pièce commence, il est déjà perdu. 


  Critique de Wendy :


Arthur Miller est un écrivain américain qui écrit principalement des pièces de théâtre. Death of a Salesman est l'histoire de Willy, un vendeur de porte à porte (je ne sais pas le nom en français). Willy a 60 ans et il devient trop vieux pour travailler en faisant de longues distances. Il n'a pas seulement des problèmes dans son travail mais aussi dans ses relations avec sa famille, qui sont en effet catastrophiques.

Cette pièce de Théâtre est très courte, elle ne fait que 112 pages, elle est composée de deux actes donc elle est très rapide à lire. L'anglais n'est pas difficile certes mais les voyages entre les souvenirs de Willy, et le présent peut rendre la lecture compliquée.

De plus cette pièce est crée sur pas mal d'illusions, d'espoirs et aussi d'une critique sur la société américaine des années 50 qui ne cesse de progresser en oubliant la nature. Les thèmes principaux sont intéressants cependant les personnages sont embêtants et ne sont pas du tout attachants.

J'ai lu cette pièce pour la fac et je vous avoue que si vous aimez la littérature américaine c'est une pièce que ne pourrait pas ne pas la lire sinon passer votre chemin.

Vous l'aurez donc compris je n'ai pas pris un plaisir dans cette lecture peut-être à cause des personnages immatures.

Sa note:

Commentaires

Articles les plus consultés ces 7 derniers jours