La maison de la nuit Tome 7 Brulée de P.C. Cast et Kristin Cast


Auteur : P.C. Cast et Kristin Cast
Éditions :
Pocket Jeunesse
Collection : -
Date de sortie : 2 février 2012
Nombre de pages : 408
Prix chez l'éditeur : 15.20 euros
 
Synopsis :  
Recluse dans le monde des morts suite à l'assassinat de Heath, Zoey semble perdue à jamais. D'autant que les Novices Rouges menacent Lucie, la seule capable de la ramener sur Terre. Aphrodite et ses amis sont prêts à tout pour sauver Zoey mais celle-ci risque d'y laisser sa vie, comme tant d'autres prêtresses avant elle ! Son âme restera-t-elle pour toujours prisonnière dans le Royaume de l'esprit ?
Trois amies qui jouent avec le feu... si elles n'y prennent garde, tout le monde sera brûlé ! 





Ma critique :
Comme dans les tomes précédents, on replonge directement dans l'histoire. Il n'y a pas de " blabla " inutile au début du livre. De ce fait, on a tout de suite envie de savoir ce qu'il  va se passer ! C'est accrocheur. 

Ce tome est assez particulier en revanche. En effet, Zoey n'apparait que très peu, on a des points de vue de personnages différents. Comme par exemple Aphrodite, Heath, Lucie... Ce qui est à la fois dommage car on ne voit que peu notre héroïne, mais aussi super car on apprend à mieux cerner les autres personnages. Cela met un peu de piquant à l'histoire.

Le déroulement de l'histoire est lui aussi plus lent. Il y a beaucoup moins d'action que d’habitude. Mais cela ne veut pas dire que l'on s’ennuie ou que le livre est long. Bien au contraire, les auteurs ont fait en sorte que celui-ci soit tout aussi prenant que les autres.

La fin est magnifique. En refermant le livre, j'étais à la fois comblée et triste, car je n'ai pas encore le tome suivant et que cela va être dur d'attendre. Mais j'ai vraiment trouvé super que les auteurs mettent en avant la leçon suivante : La lumière ne désigne pas toujours le bien tout comme l'obscurité ne désigne pas toujours le mal.

L’écriture est toujours aussi simple mais fluide. Par contre, j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup plus de fautes que d'habitude. Dommage !

Pour conclure, j'ai une fois de plus adoré ce livre, même s'il fut différent des précédents !
  
Ma note:


Commentaires

Articles les plus consultés ces 7 derniers jours