Chicha et autres nouvelles de Virginie Vanos

Auteur : Virginie Vanos
Éditions : 
Editions Edilivre
Collection : -
Date de sortie : 5 août 2016
Nombre de pages : 72
Prix chez l'éditeur : 9 euros

Synopsis :
Chicha, un petit chat, tente de sauver sa maîtresse de ses comportements autodestructeurs... À près de 40 ans, Charlotte et Laura transforment diamétralement leurs vies, chacune à sa façon...
L'ami de Félix, rejeté par les siens, trouve sa voie en dehors des sentiers battus, alors que Rose fait de son existence un hymne permanent à la joie.
Ces cinq personnages aussi atypiques qu'attachants, passant du rire aux larmes, de l'abattement à l'espoir le plus fou, nous plongent dans une réflexion intense sur ce droit inaliénable qu'est le bonheur


Ma critique :

Tout d'abord je tiens à remercier Virginie Vanos pour ce service presse ! 


Le livre est composé de cinq petites nouvelles. 
La première nouvelle fut bien sympathique et surtout originale. C'est rare de lire des livres où le point de vue est celui d'un chat. C'était à la fois amusant et agréable. J'ai aimé connaitre les ressenti de Chicha à chaque fois que sa maitresse se sentait mal. Elle voulait l'aider à remonter la pente. C'est dans ce genre d'occasion qu'on se rend compte de la gentillesse et la loyauté d'un animal. 
La fin fut si triste et si belle à la fois... C'était bouleversant !

En revanche, j'ai beaucoup moins aimé la deuxième nouvelle. Je ne sais pas vraiment pourquoi, peut-être parce que celle-ci a été moins développée et la fin plutôt bâclée par rapport à la première. Dommage. En soit, elle fut intéressante, et montre que malgré l'âge que l'on a, cela ne change rien à nos ambitions. Mais malheureusement je ne l'ai pas vraiment aimée.

La troisième nouvelle m'a elle aussi bien plu. J'ai trouvé que ce livre montrait la difficulté de surmonter ses choix en matière d'amour. C'est un peu une leçon de vie contre l'homophobie. Le seul défaut de cette nouvelle, c'est que j'aurais vraiment aimé que justement, les enjeux d'être homosexuel ressortent un peu plus, que chacun sache à quel point c'est dur de se faire accepter, alors qu'au fond on ne fait rien de mal. 

J'ai bien aimé la quatrième, mais sans plus. Le seul détail que j'ai vraiment apprécié fut la joie de vivre que Rose essaie de transmettre à sa fille. Ce fut de belles paroles sages qu'elle lui a transmises et cela m'a fait réfléchir moi aussi. 

Et pour finir la dernière nouvelle nous montre que l'on peut tous trouver le bonheur de manière différentes, tôt ou tard. Que l'âge ne compte pas. Que si on le veut vraiment, on peut être heureux avec un rien. 

La plume de l'auteure est fine et fluide. Très peu de fautes d'orthographe et d'incohérence. Il manque juste de la description au niveau des lieux, du coup on a du mal à imaginer ceux-ci. Dommage !

Pour conclure, j'ai bien aimé ce livre. Toutes ses nouvelles racontent une leçon de morale ce que j'ai trouvé vraiment intéressant. Malgré que ces histoires soient vraiment courtes j'ai passé un agréable moment.

Ma note :


Commentaires

Articles les plus consultés ces 7 derniers jours