Vina tome 4 Contre le dictateur fou de Vivien Rondelot

Auteur Vivien Rondelot
Éditions : Edilivre 

Collection : Classique
Date de sortie : 1 juin 2015
Nombre de pages : 122
Prix chez l'éditeur : 13 euros
 
Synopsis : Vina a réussi à échapper au piège de Samael, mais sa tante a eu moins de chance : la voilà prisonnière des Himyarites et de leur dictateur Youssouf, un mégalomane qui rêve de conquérir le monde. Avec ses amis, Vina est prête à tout pour la sauver, même s’il faut traverser un pays transformé en prison et affronter sa terrible police secrète. Pour triompher du danger, Vina et ses compagnons comptent sur leurs talents rassemblés. Mais cela suffira-t-il ? 



Ma critique :



Tout d'abord je tiens à remercier Vivien Rondelot pour ce service presse !

Grâce au petit résumé que l'auteur nous a écrit au début du livre, il est très facile de replonger dans le récit. De plus, comme l'histoire n'est pas compliquée à comprendre, c'est d'autant plus simple de reprendre la lecture. 

J'ai trouvé très étrange de ne pas retrouver Samael dans ce tome alors qu'il était censé être la source du chaos dans le livre précédent. Je n'ai donc pas vraiment compris... 
De nouveaux personnages apparaissent dont plusieurs " méchants " qui compliquent l'histoire. Ainsi, Vina se retrouve à devoir surmonter de nouvelles épreuves. 

Comme le livre est très court, il se lit très rapidement. De plus, la suite de cette histoire était vraiment sympathique et un peu plus " logique " que les tomes précédents, je trouve. Cela a mit un peu plus de " réel " dans cette histoire merveilleuse. 

J'ai trouvé la fin très bien. Comme les tomes précédents, elle nous promet une suite pleine d'action et de péripéties. 

L'écriture est simple, mais comme toujours suffit pour ce type de roman. J'ai trouvé qu'il y avait un peu moins de fautes que d'habitude et c'est vraiment bien. 

Pour conclure, j'ai été contente de retrouver Vina et ses amis pour de nouvelles aventures, et je trouve que l'auteur s'améliore sur certains points, ce qui est très agréable.

 Ma note :

Commentaires

Articles les plus consultés ces 7 derniers jours