After tome 2 de Anna Todd

Auteur : Anna Todd
Éditions :  Hugo Roman
Collection :  New Roman
Date de sortie : 5 février 2015
Nombre de pages :706
Prix chez l'éditeur : 17 euros

Synopsis :  Hardin n'a rien à perdre... sauf elle. Après leur rencontre la vie ne sera plus jamais la même. Après un début tumultueux, la relation de Tessa et Hardin semblait bien partie. Tessa sait qu'Hardin peut être cruel, mais quand les origines de leur relation et son mystérieux passé lui sont révélés, cela lui fait l'effet d'une bombe. Tessa est hors d'elle. Hardin sera toujours... Hardin. Mais est-il vraiment le mec dont Tessa est tombé éperdument amoureuse, en dépit de son caractère colérique, ou est-il un étranger, un menteur depuis le début ? Doit-elle s'en séparer ? Ce n'est pas si facile. Le souvenir de ses bras autour d'elle... de sa peau qui l'électrise... de leurs nuits passionnées, trouble son jugement. Pourtant, Tessa n'est pas sûr qu'elle pourra supporter une autre promesse non tenue. Elle a mis toute sa vie entre parenthèses pour Hardin – l'université, ses amis, sa relation avec sa mère, son petit ami, même son début de carrière. Mais elle a besoin de lui pour avancer. Hardin sait qu'il a fait une erreur, peut-être la plus grande de sa vie, mais il veut se battre pour elle ! Mais peut-il changer ? Va-t-il changer... par amour ?

Ma critique :

J'ai voulu faire une pause entre la saison 1 et 2, histoire de ne pas faire l'overdose. Donc, je suis peut-être un peu maso mais j'ai réellement pris un plaisir à les retrouver. Je ne pensais pas que ça serait possible, mais j'avais vraiment besoin de savoir comment la suite allait se passer même si je savais qu'au final, ils allaient se remettre ensemble. J’espérais juste que l'histoire serait beaucoup plus compliquée dans le début, et que mademoiselle Tessa ne succomberait pas aussi vite.
Au final, j'ai compris quelque chose à travers la plume de l'auteure que je n'avais pas retrouvée dans la première saison d'où le fait que cette fois-ci, nous avons le ressenti des deux protagonistes dans celui-ci. Très astucieux !!


A travers la plume de l'auteure, on ressent toutes les émotions, les angoisses de notre duo, cette folie, cette peur......Tout, mais vraiment tout. Elle a tout mis à plat, sans tabou, sans chichi, tout dans le détail car en réalité, dans la vraie vie, cela se passe comme ça. Sauf le lire pendant plus de 700 pages c'est autre chose et le vivre c'est également autre chose.

Mais surtout à cet âge, c'est beaucoup plus compliqué. Faut gérer tout ça. Etre dans la phase adulte avec encore un pied dans la jeunesse pas si simple que ça. Je pense que l'auteure a voulu nous décrire et nous faire ressentir tout ça en posant sa plume sur ces feuilles blanches. Vous savez, aimer au point d'avoir mal, de l'avoir dans la peau. Plus l'autre vous déchire, plus vous l'aimez encore et encore car c'est votre premier amour. Alors, certes Tessa a été humiliée, blessée et j'en passe dans le premier tome mais elle est tombée amoureuse de lui. Comment faire ???

Puis lui, malgré cette grosse connerie est tombé amoureux de cette fille pas comme les autres...... Dans le tome 2, Tessa est partie pour son travail, loin de Hardin. Son coeur est blessé mais n'arrive pas à l'oublier malgré ça. On peut la prendre pour une folle d'ailleurs. Pourquoi tu tournes pas la page jeune-fille ??? De son côté, Hardin sait qu'il a fait la plus grosse erreur de sa vie et a peur de la perdre.

On retrouve donc un Hardin sensible, malheureux, qui perd la tête et qui ne sait pas quoi faire pour retrouver sa confiance. Toujours égal à lui-même, monsieur et sa jalousie maladive. Monsieur et son caractère à faire péter un câble. C'est dur la vie, n'est-ce pas ?? Surtout quand c'est toi qui fait la connerie, hein ?

Alors tout le long du livre, on retrouve le même scénario. Je t'aime mais tu me brises. On se quitte, on se retrouve. La jalousie vient et part. Sauf que là, un autre élément perturbateur revient en force dans cette suite et là, j'avoue que c'est..... comment dire.....juste dingue. Puis on découvre la maman de Hardin, cette femme blessée. Je l'ai trouvée bien forte et adorablement adorable également.

 Ma note :






Commentaires

Articles les plus consultés ces 7 derniers jours