Mortels Petits Secret de Laurie Faria Stolarz

Auteur : Laurie Faria Stolarz
Éditions : Editions Albin Michel
Collection : Wiz
Date de sortie : 5 janvier 2011
Nombre de pages : 283
Prix chez l'éditeur : 13.50 euros

Synopsis :  Camélia rencontre Ben pour la première fois lorsqu’il la sauve d’un accident de voiture, avant de s’enfuir sans un mot. Il réapparaît le jour de la rentrée. Pourtant nouveau en ville, Ben est immédiatement poursuivi par de terribles rumeurs : il aurait tué son ex-petite amie. En s’approchant de celui que tous rejettent, Camélia se met-elle en danger ?


Ma critique :

C'était une très belle découverte, j'ai trouvé l'histoire passionnante et l'idée globale très sympathique. J'ai eu un peu de mal à accrocher, mais ensuite j'étais à fond dans l'histoire.

Ce livre est une sorte de thriller jeunesse. Camelia, l'héroïne du livre, est une jeune fille banale, échappe de peu à un accident de voiture. Il se trouve qu'elle est sauvée par un jeune homme mystérieux qui s'enfuit aussi vite qu'il est apparu. Seulement avant de la laisser, celui-ci en posant sa main sur le ventre de Camélia provoque en elle une sensation qu'elle n'est pas prête d'oublier. Les jours passent puis les mois, et dans sa tête elle revoie toujours son sauveur inconnu. Enfin un jour, à sa plus grande joie, il débarque dans son lycée. Elle apprend par la suite qu'il s'appelle Ben.

Le lycée entier prend Ben en grippe, lui faisant passer de sales moments, révélant à tous son terrible passé, son terrible secret. Mais Camelia, elle, est totalement attirée par ce garçon, il reste un mystère pour elle mais au lieu de s'inquiéter, de se montrer prudente, elle fait tout pour l'approcher, quitte à se mettre en danger..

Peu à peu elle retrouve des étranges mots de menaces, des appels téléphoniques lui sont passés et des photos prises d'elle lui sont envoyées. Pour ne pas inquiéter ses parents elle ne les prévient pas mais bientôt le danger va l'ensevelir de toute part. Elle se sent épiée partout et elle ne peux plus faire confiance à personne. 

Au fil des pages, plusieurs suspects sont présentés, ça peut être n'importe qui : le meilleur ami, le patron, le beau gosse sportif du lycée, l'ami d'enfance et j'en passe. Vous remarquerez que les suspects sont tous des hommes. En effet, les passages façon journal intime sont tenus par le "coupable", et nous permettent de découvrir qu'il s'agit d'une personne de sexe masculin, mais aucun indice supplémentaire n'est donné.. de plus, l'auteure se plait à nous emmener chapitre après chapitre sur de fausses pistes.

Ce fut une lecture agréable, mais pas un de mes coups de coeur. La raison principale est que le récit n'est pas assez profond. Tant l'histoire que les personnages ne sont pas assez développés, et c'est vraiment dommage. C'était tout de même un très bon livre.

Ma note :


Commentaires

Articles les plus consultés ces 7 derniers jours