Eternels de Alyson Noël

Auteur : Alyson Noël
Éditions : Michel Lafon Poche
Collection : Michel Lafon Poche
Date de sortie : 15 mars 2012
Nombre de pages : 363
Prix chez l'éditeur : 15.95 euros

Synopsis :  Quand Ever perd toute sa famille dans un accident tragique, elle reçoit soudain un don terrifiant : celui de lire dans l’esprit des gens. Elle évite alors tout contact avec les élèves du lycée qui la regardent comme une chose bizarre… jusqu’au jour où elle rencontre Damen Auguste.
Damen est mystérieux et d’une beauté inquiétante. Toutes les filles se le disputent mais c’est Ever qui l’intéresse. Or c’est aussi la seule âme qu’elle ne peut déchiffrer. Damen n’est pas un simple mortel, Ever en est certaine. Elle sait aussi qu’elle ressent pour lui une profonde attirance.


Ma critique :

Cela fait maintenant longtemps que ce livre est dans ma PAL. Je ne sais pas pourquoi, mais je n'étais pas motivée à le lire et puis, j'ai regardé ma bibliothèque et mes yeux se sont posés dessus et je l'ai enfin sorti ! Bon, je sais que les avis divergent pas mal dessus, du coup je ne m'attendais pas à quelque chose d'extraordinaire, juste une lecture « passe-temps », sans prise de tête. Eh bien, verdict : j'ai vraiment bien aimé et je lirai la suite avec plaisir !

La vie d'Ever a basculé lorsqu'elle a perdu sa petite sœur et ses parents dans un accident de voiture. Avant, elle faisait partie du club des lycéens populaires et était joyeuse. À présent, elle se renferme sur elle-même, tente d'échapper au contact des gens. Pourquoi ? Tout simplement parce que lors de son accident, elle est ressortie vivante mais avec une particularité en plus : au simple touché, elle peut voir les pensées des gens qui l'entoure, ce qui peut vite devenir un cauchemar, quand on a déjà sa propre vie à prendre en main après un tel drame.

Mais lorsqu'elle va croiser la route de Damen, toutes ses convictions vont tomber à l'eau. À son contact, elle ne ressent rien, si ce n'est un apaisement assez fort. Elle n'arrive pas à voir ses pensées, à savoir qui il est. Pour elle, quelque chose ne va pas, et Damen n'essaye pas non plus de l'emmener dans une autre explication. Alors, qui est-il réellement ? Est-il dangereux ? Peut-elle avoir confiance en lui ? Que cache-t-il vraiment ?

Pour la première fois (ou alors très peu de fois), je me suis faite avoir en beauté. Étant persuadée de savoir qui était Damen, je me suis dit que je ne serai pas étonnée lors de la révélation, que comme à chaque fois, ça revenait toujours pareil, dans les mêmes circonstances, et qu'à cause de cela, le plaisir de lire ce livre allait passer au profit du déjà-vu, qui blase plus qu'autre chose. Mais non ! Je me suis bel et bien plantée, et en beauté ! De ce fait, j'ai vraiment apprécié ma lecture, et lorsque la vérité éclate, j'ai été encore plus surprise, même si au fil de ma lecture, des indices étaient disséminés et donnaient un peu de réponses.

Si j'ai aimé la plupart des personnages présents, l'un d'eux m'a particulièrement irritée : Haven, la meilleure amie d'Ever. Non mais quelle tête à claque, celle-là ! Si au début je l'aimais bien parce qu'elle avait du caractère et apportait une touche joyeuse au petit clan que forment ses amis, très vite, elle m'a agacée à prendre tout mal et surtout se mettre en tête que son amie était une rivale. Elle ne s'arrange pas avec le temps, mais bon, il faut de tout.

La relation entre Ever et Damen est aussi bien que agaçante à certains moments. Le second m'a beaucoup touchée, même si on n'est pas de son point de vue. Parfois il semblait retranché sur lui-même, voire complètement exclu, et je me suis rendu compte qu'il me manquait quand on ne le voyait pas. Quant à Ever, j'ai eu parfois du mal à comprendre ses réactions, même si certaines étaient très censées. Un coup elle allait bien, et la seconde qui suivait, tout changeait et elle devenait agressive et méchante.

Quant à la bataille finale... trop courte à mon goût. J'aurais aimé qu'elle dure sur plus de pages, qu'il y ait plus de suspense, d'adrénaline. Aussi, j'ai trouvé qu'elle arrivait un peu trop comme un cheveu sur la soupe, comme si l'auteure avait eu l'illumination, alors que ce n'était pas prévu. Je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire, mais pour moi c'était vraiment trop soudain... Dommage !

En résumé, un premier tome qui m'a fait passer un bon moment, et qui me donne envie de lire la suite. Les personnages sont tous très intéressants. La scène de la fin est trop brusque et pas assez longue à mon goût, dommage. Cependant, le gros plus pour moi a été la révélation de qui était réellement Damen, une vérité à laquelle je ne m'attendais pas !



Ma note :




Commentaires

Articles les plus consultés ces 7 derniers jours